Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Quelle est la véritable opposition russe?

29 Septembre 2018 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Russie, #Economie

Envoyé par Bruno DRWESKI
29 sept
 
 
 
Les militants de l'organisation socialiste russe "Essence du temps" ont, au cours des deux derniers mois, récolté dans la rue plus d'un million de signatures contre la réforme gouvernent-FMI extrêmement controversée du régime des retraites. Les signatures sont toutes accompagnées de l'adresse et du n° téléphone du signataire, ce qui en garantit l'authenticité.
 
Cette réforme concoctée par les libéraux au sein du système, mine non seulement la légitimité du pouvoir en place et cette opposition de masse démontre que le peuple russe n'est pas muet et ne vit pas sous une terreur dictatoriale mais qu'il ne suivra pas l'opposition libérale pro-occidentale pro-FMI.
 
Le parlement a voté vite fait le texte en lecture définitive le 27 septembre et il ne reste plus au pouvoir capitaliste qu'à obtenir l'accord du sénat et la signature du président Poutine.
 
Entretemps, il faut savoir qu'AUCUN des médias russe pro-gouvernementaux ou proche de l'opposition libérale pro-occidentale n'a dit mot au sujet de ces signatures, pas plus d'ailleurs qu'au sujet des manifestations de masse qui ont traversé le pays contre cette réforme... Il en va de même des médias occidentaux toujours prompts à condamner la "dictature" de Poutine ...tant qu'il n'est pas critiqué sur sa gauche. La gauche anglaise a noté l'événement : https://www.independent.co.uk/news/world/europe/russia-pension-reform-vote-passes-reading-duma-protests-putin-kremlin-a8556196.html
 
Il faut également savoir que lors des dernières élections locales, les partis d'opposition, en particulier le Parti communiste ont obtenu entre 30% et 40% des suffrages et ont conquis plusieurs régions. Ce qui prouve encore une fois que la Russie n'est pas une dictature mais que le multipartisme et le pluralisme d'opinion qui s'y manifestent ne tendent plus, comme c'était le cas dans la période 1985-2000 vers la droite libérale pro-occidentale mais vers une forme ou une autre de reconstruction de l'indépendance et de l'Etat social, voire socialiste. 
 
Le problème, c'est que, médiatiquement parlant, la Russie est dominée par le tandem pouvoir-opposition libérale qui ne reflète que très partiellement l'état réel de l'opinion russe !
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article