Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Que se passe-t-il aux Philippines ?

7 Novembre 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Asie, #lutte contre l'impérialisme, #Chine

Que se passe-t-il aux Philippines ?

Lu sur Parlons Clair numéro 145, mis en ligne sur RC le 6 novembre 2016.

 

Les médias de France ont longtemps ignoré complètement l'existence des Philippines, ce grand pays d'Asie( plus de cent millions d'habitants ). Ces derniers temps, ils ont découvert l'existence de son Président élu, Dutertre, présenté comme un assassin mégalomane. Et si ce discours n'était qu'une caricature inspirée par les dirigeants des USA? Nous avons demandé son analyse à Jean Pierre Page, Président d'honneur du Collectif Polex, fin connaisseur de cette région du monde.

Pour répondre à ta question: je pense beaucoup de bien de ce qui se passe aux Philippines. Évidemment et même si c'est important on ne peut réduire ces événements a la seule élection de Dutertre. Je connais bien les Philippines et Tamara également. J' ai beaucoup travaillé avec les syndicats, le KMU dirigé par le PC, et Tamara dans les années 80 travaillait dans l'île de Mindanao avec le KMP l'organisation paysanne également dirigé par le PC ainsi qu'avec la guérilla. Elle était très liée à celui qui est maintenant chargé par Dutertre de la reforme agraire: Raphaël Mariano qui est un dirigeant du parti. Quant à Sison qu'elle connaît aussi très bien il a été le professeur de Dutertre à l'université.

Ce qui se passe est d'abord le reflet d'un changement du rapport des forces dans la région, le rejet des ingérences américaines, l'influence grandissante de la Chine. Ensuite les Philippines ont toujours été marqués par une classe ouvrière très combative sur le plan social et anti impérialiste a travers le mouvement contre les bases américaines. L'importante résistance anti japonaise a l'époque de la seconde guerre mondiale a été dirigé par les communistes et malgré la répression féroce des États Unis et la dictature notamment celle de Marcos les idées et l'action révolutionnaires ont toujours été très présentes aux Philippines L'église, voir, malgré les mouvements évangélistes dont certains sont très largement influencés par des" missionnaires américains d'un type particulier" n'a pu se tenir en dehors de ces réalités. De nombreux cadres du parti, du KMU, du KMP, des multiples organisations sociales( pauvres, locataires, jeunes, femmes , migrants philippins à Hong Kong et ailleurs, etc...), y compris dans la guérilla sont aussi des chrétiens actifs. Il y a donc et depuis de très nombreuses années un réseau social extrêmement dense, très combatif, largement influencé par le PC qui est officiellement toujours clandestin. Au sein du Parlement le PC à plusieurs élus mais sur une autre étiquette. Le plus important institut de recherches économiques "IBON"et qui fait autorité en Asie est dirigé par un communiste, mon ami Antonio"Tony" Tujan membre par ailleurs du Conseil scientifique de la Pensée Libre.

Cette longue énumération pour expliquer que ce qui se passe ne tombe pas du ciel même si la direction du Parti (Sison)se trouve à Utrecht en Hollande. Le PC Philippin est très actif et présent sur le terrain des luttes ouvrières et paysannes. Il a été et encore très largement influencé par les thèses maoïstes mais c'est aussi un Parti qui sait être pragmatique quand il le faut. Les événements actuels leur offrent une opportunité politique sans précédents. Dutertre à besoin d'eux compte tenu de leur influence parmi les petites gens des grands centres urbains ou des campagnes. Ils ont un bon réseau international, souvent très gauchiste, mais c'est ainsi. Il faut accepter les gens comme ils sont!

Si Dutertre n'est pas assassiné la situation devrait permettre d'enclencher de véritables changements. Les chinois l'ont très vite compris et viennent de recevoir à Pékin Dutertre en très grandes pompes, comme ils savent le faire ils ont mis les petits plats dans les grands . Ils ont signé des contrats pour 12 milliards d'Euro + 8 milliards de prêts. La Chine va construire, voix ferrées, ports, autoroutes, etc.. Et cela malgré les différents qu'ils ont sur le contrôle territorial de certaines îles de l'archipel en mer de Chine . On va sûrement y mettre une croix pour le moment.

Pour les américains c'est une défaite ils ont sous estimé Dutertre et n'ont retenu que le côté expéditif de sa lutte contre les cartels de la drogue, ses propos souvent peu diplomatiques surtout quand il a dit à Obama d'aller se faire "encul..."! (Sic)Les américains ne s'attendaient pas à ca et surtout pas à cette accélération du film. Dutertre a annoncé officiellement à Pékin qu'il" se séparait des americains"qu'il ´n'y aurait plus de manœuvres conjointes avec les USA mais dorénavant avec les chinois et les russes. Dans ces conditions l'avenir des bases US hautement stratégiques est menacé. Enfin les négociations de paix avec le PC sont très engagés, Sison doit revenir et Dutertre s'en est déclaré très heureux, il y a déjà et non officiellement une participation communiste importante dans le gouvernement et l'appareil d'état. Enfin sur le plan géo politique Dutertre va multiplier les initiatives vers les chinois, les russes, les Brics,..et sa critique des USA , de leurs ingérences est sans appel.

Par conséquent je serai tenté de dire que Ca va plutôt dans le bon sens toutefois il faut rester prudent, lucide, les américains ne vont pas passer la main et se retirer pour faire la place aux chinois. Il s'agit d'un pays de 100 millions d'habitants, très sensible dans la stratégie du "pivot Asia" d'Obama considéré comme prioritaire par Washington. Il faut donc suivre avec attention.

Depuis son élection Dutertre à vu son influence passer de + 50% à aujourd'hui plus de 70%. Ce qui veut dire qu'il a un soutien populaire incontestable. Jusqu'où ira t'il , je pense que c'est un peu prématuré pour le dire. Comme toujours il faut voir le fond des choses et non les apparences.

Jean-Pierre Page

Partager cet article

Commenter cet article

GQ 06/11/2016 22:12

Une remarque sur les débordements répressifs prêtés à Duterte dans le cadre de la lutte contre la drogue: Les Philippines sont en fait comme la Colombie un pays en guerre de basse intensité, où les trafiquants de drogues sont indiscernables des paramilitaires. La lutte contre la drogue est un aspect de cette guerre, et défendre l'habeas corpus des paramilitaires, ça confine à l'extrême naïveté, ou à l'extrême hypocrisie.