Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Un homme admirable est mort à Bamako

3 Octobre 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Afrique, #L'Internationale

Un homme admirable est mort à Bamako

Communiqué du collectif communiste polex

Notre camarade Amadou Seydou Traoré, libraire et éditeur dans la capitale malienne est décédé le 4 septembre 2016 à 88 ans. Comme le dit l’Essor, il était « l’une des mémoires vivantes de la 1ère République » malienne. Jeune instituteur, ce militant marxiste est dès 1957 un des fondateurs du parti PAI du Soudan, puis de l’US-RDA, les organisateurs des luttes populaires contre la colonisation française.

Dès l’indépendance en 1960, il est l’un des compagnons du Président Modibo Keita, notamment dans le domaine de l’édition. Après le coup d’état militaire suscité par l’Occident, qui renverse le régime socialiste malien en 1968, Amadou est emprisonné et déporté durant dix ans dans le nord désertique du Mali.

Dès le renversement de la dictature en 1991, il reprend ses activités militantes dans le parti US-RDA et ses activités éditoriales. Dans la dernière période marquée par les ingérences militaires et économiques de la France et de l’Occident, le délitement de l’état national malien par la corruption, le séparatisme et l’intégrisme, Amadou Traoré a su rester un exemple de militant révolutionnaire inflexible, refusant toute compromission avec les forces impérialistes et les politiciens corrompus.

Nous avons eu l’honneur d’avoir cet homme pour ami et n’oublierons pas l’exemple de ce camarade malien qui savait faire la différence entre les dirigeants de l’impérialisme français et les militants qui, dans notre pays, les combattent en solidarité avec les peuples africains.

Partager cet article

Commenter cet article