Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

La guerre à Alep vue de l'autre coté du miroir

20 Octobre 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Syrie, #lutte contre l'impérialisme

La guerre à Alep vue de l'autre coté du miroir
 

BOMBARDEMENTS ET SÉCURISATION DES COULOIRS EMPRUNTES PAR LES "TERRORISTE" AUX BONS SOINS DE L'OTAN

Hayan Sidaoui :

La rubrique " nouvelles du front" de l'Occidentaliste :

"Je confirme que l'armée irakienne , le Hezbollah irakien et les milices populaires irakienne sont en passe d'encercler Mossoul et d'avancer à grande vitesse, infligeant aux terroristes de l'OTAN des pertes considérable.

Selon un communiqué de l'armée irakienne, la seule action que mène les forces américaines et française présentes dans le secteur, est d'assurer aux terroristes des couloirs sécurisés à l'ouest de la ville pour qu'ils puissent rejoindre la Syrie où l'aviation russe et l'aviation syrienne bombardent leurs convois vers la frontière où le dispositif russe (S-330 et 400) interdit tout survole des avions occidentaux.

L'OTAN semble vouloir privilégier Rakka comme dernier bastion fortifié au Levant.

D'autres part, les milices des kurdes indépendantistes à qui Mossoul était promise à l'OTAN, semblent prises de court, évitant les contacts directs avec l'armée irakienne.

Le bataille de Mossoul est aussi importante, quoique plus facile et plus rapide, que celle d'Alep.

À Alep, après la rupture des négociations pendant deux jours pour fixer les conditions de la reddition des terroristes et soldats de l'OTAN, elles reprennent aujourd'hui, ce qui n'a pas empêché entre temps l'AAS, de reprendre plusieurs quartiers dans la bande Est de l'agglomération encore tenue par l'OTAN pas pour longtemps).

Mêmes avancées fulgurantes de l'AAS et du Hezbollah dans les gouvernorats d'Hama, Idlib et Damas. Les pertes des terroristes en matériel et hommes sont considérables depuis une semaine et dans toutes les zones où ils se trouvent encore.

Sur le front diplomatique, Lavrov semble avoir définitivement abandonné le langage diplomatique pour adopter un autre plus martial et plus menaçant, aussi bien en Syrie qu'en Irak.

Enfin au Yémen, refus sans appel du Yémen du plan de cessez-le-feu proposé par l'OTAN via l'Arabie Saoudite, le front étant désormais déplacé sur le territoire saoudien dont l'armée de terre est décimée. Un porte parole du pouvoir légal yéménite a déclaré : "les massacres commis par les avions de l'OTAN contre nos femmes et nos enfants ne nous empêcheront pas de continuer la lutte jusqu'à la chute des Saouds."

J'avance sans risque que les forces américaines et leurs alliés quitteront Rakka dans quelques mois comme ils ont quitté Saïgon : en courant sans avoir le temps de ramasser les cadavres des leurs .

Vive le Levant libre et hourra aux vaillants levantins et yéménites"

 

Partager cet article

Commenter cet article