Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Annie Lacroix-Riz et le mythe de Léon Blum; à la fête de l'Humanité; activités et publications

8 Septembre 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous, #Front historique, #Qu'est-ce que la "gauche"

Annie Lacroix-Riz et le mythe de Léon Blum; à la fête de l'Humanité; activités et publications

Chers amis,

En cette période où la chasse au musulman est en passe de supplanter la chasse livrée dans l’entre-deux-guerres au « métèque » et au juif, je soumets à votre lecture la contribution à un colloque tenu à l’université Paris 7, « Pour une nouvelle problématique des “indésirables” dans la France des années 1930 », Actes publiés dans l’ouvrage dirigé par Françoise Richer, éd., Minorités ethniques et religieuses (XVe-XXIe siècles) La voie étroite de l’intégration, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2014, p. 168-191.

Je vous signale aussi la parution de la première partie d’un article intitulé « Léon Blum haïssait-il la finance? 1936 et avant » (« Léon Blum, un grand bourgeois dans son « milieu » avant 1936 ») dans le n° 34 d’ÉtincelleS, revue théorique du PRCF, disponible par abonnement (http://www.initiative-communiste.fr/abonnement-etincelle/ ).

La deuxième partie, portant sur la période suivante, intitulée « La ligne intérieure de Léon Blum entre le printemps 1936 et la guerre », sera publiée début 2017. Entre les deux rédactions a été diffusée sur France 3 les 23 juin et 2016 l’hagiographie télévisuelle « Léon Blum, haï et adoré » : la deuxième partie évoquera donc ce « documentaire » allégué (https://www.youtube.com/watch?v=vi-sDqMVRws ), riche en omissions et en erreurs factuelles. Parmi les trous chronologiques les plus spectaculaires se distingue l’absence totale d’information entre juin 1937, chute du premier gouvernement Blum, et juin 1940. Le texte porte sur la ligne intérieure de Léon Blum, objet ces temps-ci d’un culte destiné à montrer que le parti socialiste contemporain, si décevant pour ses électeurs, est fondamentalement différent de la SFIO, qui aurait été un parti populaire et fidèle à ses engagements.

La ligne extérieure de Léon Blum, pour la même période, écartée de ce double article, a été traitée dans les ouvrages Le Choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930, Paris, Armand Colin, édition complétée et révisée, 2010, et dans De Munich à Vichy, l’assassinat de la 3e République, 1938-1940, Paris, Armand Colin, 2008; et, pour ses deux phases gouvernementales de 1936 (un an) et de décembre 1946-janvier 1947 (un mois), par la communication « Léon Blum et la pratique du pouvoir, 1936, 1946 », publiée sur mon site, http://www.historiographie.info/actlblum.pdf .

Bonnes lectures.

Je profite de ce contact pour vous préciser que je serai comme d’habitude à la Fête de l’Humanité, du vendredi 9 au dimanche 11 septembre, au Village du Livre, pour discuter et dédicacer mes ouvrages, notamment les trois derniers, Les élites françaises, 1940-1944. De la collaboration avec l’Allemagne à l’alliance américaine, Paris, Armand Colin, 2016, Aux origines du carcan européen, 1900-1960. La France sous influence allemande et américaine, Paris, Delga-Le temps des cerises, édition augmentée, 2016, et Scissions syndicales, réformisme et impérialismes dominants, 1939-1949, Montreuil, Le Temps des cerises, 2015

et que je participerai aux trois initiatives suivantes :

Samedi 10 septembre 2016 à 11h, au stand du Temps des cerises Avenue Louise Michel (Stand 919), rencontre autour du livre Scissions syndicales, réformisme et impérialismes dominants, 1939-1949 (http://www.letempsdescerises.net/?page_id=4750 )

Dimanche 11 septembre

10h45-11h30, au Village du Livre, débat présenté par Stéphane Sirot sur « L’engagement politique : un choix de classe » avec Paul Boulland et Christian Langeois (http://fete.humanite.fr/Village-du-livre-167 )

Bonne rentrée à tous.

Bien cordialement,

Annie Lacroix-Riz

Partager cet article

Commenter cet article