Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Critique de Bernie Sanders, par Chris Hedges

13 Mars 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #États-Unis, #Positions

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gourmel Michel 14/03/2016 17:15

Erratum : Détroit est dans le Michigan. Résultats : Hillary 60 délgués ; Sanders 67 délégués

Gourmel Michel 14/03/2016 16:15

Un texte intéressant, mais le début continent des erreurs, la plus visible est sans doute :
* « Sanders a peut-être remporté 60% des voix au New Hampshire, mais il a fini avec moins de délégués d’état que Clinton. Un avant-goût de la campagne à venir ».
http://www.realclearpolitics.com/epolls/2016/president/democratic_delegate_count.html
New Hampshire 2ème ligne : Hillary Clinton 9 ; Bernie Sander 15 !
Et même si Sanders en avait moins - ce qui n’est pas le cas - on ne peut lui imputer la faute)
* De plus il considère Sanders comme Obama, or Obama soutient … Hillary. Certes, il y a 8 ans, des gens, y compris l’Huma y ont cru, et sauté sur leur chaise comme des cabris en criant Obama ! Obama ! Mais ils se bouchaient les yeux et les oreilles ; on savait que son staff était très sioniste et qu’il était soutenu par les médias particulièrement pour ne pas remettre ne cause, entre autre, la version officielle du 11/9, qu’il était de famille de banquiers …
Obama soutient Hillary en parole : « Prête à gouverner dès le premier jour ».
Obama soutient Hillary en actes, il a tenté d’empêcher ou de reculer la publication de ses 30.000 e-mails de l’épouvante !
* « font la promotion d’un ensemble de politiques, dont les nouveaux accords commerciaux, qui dépossèdent, affaiblissent les ouvriers. » Il est possible que Sanders ait soutenu des accords commerciaux dans le passé, Christopher Lynn Hedges est mieux placé que moi pour le savoir, mais aujourd’hui, il les dénonce - certes comme Trump - mais là, Christopher Lynn Hedges contredit toute la presse qui est pourtant le plus souvent opposée à Sanders mais qui a été obligée de reconnaître que leur victoire dans le New Hampshire et particulièrement à Détroit, était due à leur opposition à ces accords commerciaux !
* « Ils truquent les élections, non seulement avec de l’argent, mais aussi avec les fameux super-délégués - plus de 700 délégués qui n’ont aucun compte à rendre, parmi plus de 4700 au congrès démocrate ».
Super délégués, Sanders est contre et les a mis en garde contre leur vote s’ils voulaient renverser la volonté des électeurs ; Hillary en a 465 et Sanders 25, il n’a donc aucune raison d’être pour ce système.
Mais il faut savoir qu’aux USA, les super délégués n’ont jamais osé s’opposer de front au peuple US, même pas en 2008 contre le « noir » Obama ; ce serait donc une première, et les dégâts d’un vote aussi effrontément anti-démocratique ne peuvent absolument pas être prévus ! Il n’est pas sûr qu’Hillary profite d’un tel crime !
« En Europe, le Parti Démocrate états-unien serait un parti d’extrême droite. Le Parti Républicain serait un parti extrémiste. Il n’y a pas de classe politique libérale - et encore moins de gauche ou progressiste - aux États-Unis ». Cela montre une totale méconnaissance de l’Europe, ou en tous cas de la France, mais pas seulement loin s’en faut :
En France, l’ensemble de la classe politique, du PCF à la droite a soutenu en Ukraine le coup d’État US-UE-Nazis à ½ milliard US$. L’Huma a attendu quasiment un an avant de publier un article contre et sur les exactions (en janvier 2015), sans doute parce que les Nazis ukrainiens sont pro-UE.
Quand à la 15aine guerres coloniales depuis 2001, le PCF s’est opposé uniquement à la guerre en Irak – ce qui était une très bonne chose, mais très insuffisant ! Tous les autres partis les ont soutenues.
J’ai le regret de devoir dire que seule l’extrême droite de Le Pen s’est opposée à toutes ces guerres, malheureusement pour des raisons racistes primaires : éviter que des hordes d’immigrés envahissent la France et l’Europe.
Quand on voit tout cela, d’une part entre le parti démocrate US et le PS, et d’autre part et les Partis Républicains US et français, les différences sont infinitésimales, d’autant plus que Sarko comme Hollande ainsi que leurs gouvernements sont des lèche-bottes US… Quand à la politique liberticide, en France, avec PS LR, c’est l’une des pires du monde….