Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Quand la Cour des Comptes attaque La Poste et ses salariés

10 Février 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Journal des luttes, #Economie

Quand la Cour des Comptes attaque La Poste et ses salariés

Envoyé sur FB par Michel Tissier

Quand même malheureux que cette Cour des Comptes que personne n'a élue d'ailleurs s'en prenne uniquement aux services publics qui fonctionnent de plus en plus mal à cause des coupes sombres qui sont faites et ne voit pas les milliards gaspillés dans d'autres secteurs mais passons....regardons un extrait du rapport:
"Le mode de travail des postiers devrait évoluer : actuellement, la règle est celle du "fini-parti"--une fois qu'un postier a fini sa tournée, il rentre chez lui. Le rapport préconiserait surtout de remettre en question la distribution du courrier six jours sur sept. Elle préconise également la réduction du nombre de tournées, ou la réunion des boîtes postales des habitants dans certaines zones rurales."
J'ai travaillé 27 ans dans cette belle administration d'état" et 17 ans dans "l'entreprise publique" que le premier ministre Rocard et son ministre Quilès ont mis à disposition du système libéral. Comme agent des PTT, j'ai côtoyé des facteurs, comme syndicaliste je les ai accompagnés et défendus, comme cadre et cadre supérieur, j'ai dirigé (ou plutôt accompagné) leur quotidien, je crois savoir de quoi je parle.
Le regroupement des points de distribution n'est pas nouveau et tant pis pour pour les usagers âgés, fatigués ou sans voiture...N'ont qu'à aller chercher le courrier à l'autre bout du quartier ou du village...D'ailleurs comme on leur a déjà supprimé le commerce de proximité, la pharmacie etc...autant tout grouper dans l'hyper marché le plus proche à quelques kilomètres, on y a déjà mis les boutiques orange, autant faire un lot...
Le fameux " fini-parti" qui d'ailleurs n'a plus court, c'était l'obligation de tout distribuer et je pourrais en citer des centaines qui effectivement on fini leur tournée avec 1h ou 2h de dépassement sans indemnités au nom du "fini-parti", je peux témoigner du facteur perdu dans la forêt d'Orléans un jour de neige en 1979, retrouvé à 18 heures et qui m'a demandé malgré tout de l'aider à retrouver les deux maisons forestières qu'il cherchait pour finir sa tournée, je puis témoigner des facteurs de Gien faisant en 2003 un détour de 25 kms pour assurer la distribution du sud de secteur de Gien isolé par la crue de la Loire...Oui c'était ça le "fini-parti" et pas quelques minutes gagnées un soir d'été parce que le courrier était faible.
Si la situation est ce qu'elle est aujourd'hui, ce n'est pas à cause des facteurs, du fini-parti mais bien à cause des restructurations permanentes imposées pour des raisons très éloignées du service public et qui dégoûtent les meilleur(e)s.
Bien sûr, le rapport aurait pu s'interroger sur d'autres aspects tels les bureaux de poste qu'on refait tous les 2 ou 3 ans pour diminuer le personnel en imposant aux usagers 5 semaines de fermeture en pleine ville, les investissement en locaux, en automates, les bureaux qu'on ferme en zone rurale en faisant faire des kilomètres aux gens ( la COP 21 ne s'est pas occupée de ce désastre écologiste) mais tant qu'on tient un bouc émissaire comme le facteur et qu'on peut pousser le sentiment de fainéants dans la fonction publique... et qu'on sait que c'est si populaire, pourquoi se priver?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article