Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La machine à écraser la bourgeoisie ... qui a écrit ces lignes?

18 Avril 2016 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique, #Théorie immédiate, #Russie

La machine à écraser la bourgeoisie ... qui a écrit ces lignes?

Envoyé sur FB par "l'égalité ou la mort" .

Qui a écrit ces lignes?

La dictature du prolétariat surgit, non pas sur la base de l'ordre de choses bourgeois, mais au cours de la démolition de celui-ci, après le renversement de la bourgeoisie, au cours de l'expropriation des grands propriétaires fonciers et des capitalistes, au cours de la socialisation des principaux instruments et moyens de production, au cours de la révolution prolétarienne violente.

La dictature du prolétariat est le pouvoir révolutionnaire s'appuyant sur la violence contre la bourgeoisie. L'État est aux mains de la classe dominante, une machine destinée à écraser la résistance de se adversaires de classe. Sous ce rapport, la dictature du prolétariat ne se distingue en rien, quant au fond, de la dictature de toute autre classe, car l'État prolétarien est une machine à écraser la bourgeoisie.

Mais il y a une DIFFÉRENCE ESSENTIELLE. Elle consiste en ce que tous les États de classe ayant existé jusqu'à présent étaient la dictature de la minorité exploiteuse sur la majorité exploitée, tandis que la dictature du prolétariat est la dictature de la majorité exploitée sur la minorité exploiteuse.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

beasimion@orange.fr 20/04/2016 02:03

Voilà quelqu'un qui pense bien, concrètement, efficacement, scientifiquement. Hors de tout romantisme! Un vrai Révolutionnaire

Jean-Claude POTTIER 26/01/2016 19:01

Marx? Lénine? Ceci est foncièrement juste. Non, ce n'est pas de la langue de bois mais les principes du marxisme-léninisme qu'il est urgent de remettre au goût du jour. En écrit et en actes.

Réveil Communiste 27/01/2016 10:56

Pour en finir avec l'antistalinisme primaire. Deux choses l'une : ou les critiques moralisatrices ont raison, et alors c'est l'ensemble du mouvement qui est remis en cause, ou elles sont fondamentalement fausses et biaisées, auquel cas il n'y a aucune raison de dissocier Staline de Marx ou Lénine. On peut penser que tout autre dirigeant révolutionnaire placé dans les mêmes conditions que lui aurait fait la même chose ou à peu près.

Réveil Communiste 27/01/2016 10:49

Staline.