Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

"Cuba, parole à la défenses", extrait : Conversations avec Abel Prieto, conseiller spécial du Président Raúl Castro

12 Octobre 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Cuba, #Publications

Envoyé par Salim Lamrani


Conversations avec Abel Prieto, conseiller spécial du Président Raúl Castro

SL : Que représente Fidel Castro à vos yeux ?

Abel Prieto : J’avais huit ans quand la Révolution a triomphé. Mon père avait été membre du Mouvement 26 Juillet, adepte de José Martí et grand admirateur de Fidel Castro. Je me souviens des longs discours de Fidel Castro à la télévision. Je ne comprenais pas grand-chose aux discours car j’étais très jeune mais c’était quelqu’un de captivant.

Je me souviens de Fidel lors de la crise des missiles et du courage des gens. Nous courrions le danger d’être balayés de la face de la terre, mais il n’y avait pas de panique parmi la population.

Lorsque j’étais à l’Université, je l’avais vu à plusieurs reprises. Je l’ai connu personnellement à la Casa de las Américas dans les années 1970. Il y avait un atelier autour des jeunes écrivains et Roberto Fernández Retamar me l’avait présenté. Je me souviens que Fidel avait plaisanté avec Gabriel García Márquez qui se trouvait en sa compagnie en lui demandant : « Tu penses que l’un d’entre eux sera un jour Prix Nobel ? ».

Lorsque j’ai intégré l’Union des écrivains et artistes de Cuba en tant que Président, j’ai ensuite eu le privilège exceptionnel, lors d’un Congrès, d’une rencontre avec Fidel. Je me souviens qu’un ami m’avait dit que Fidel ne s’intéressait jamais de manière superficielle aux choses et qu’il posait beaucoup de questions. Je me suis donc bien préparé et j’ai réuni toutes les données concernant le nombre de membres de l’UNEAC, par province, le nombre de femmes, l’éventail générationnel, etc. Je les ai apprises par cœur. Le lendemain, je suis arrivé à la réunion, très stressé. Je me souviens d’une question, qui m’a marquée, car je n’avais pas la réponse : « Combien de mètres carrés disposent le patio du siège de l’UNEAC ? ». Mon secrétaire m’a soufflé un chiffre qui était faux à l’évidence, et Fidel avait éclaté de rire. Je crois que je dispose du record national dès lors qu’il s’agit de donner des chiffres erronés à Fidel Castro. Je me suis trompé à de nombreuses reprises.

Ce fut un grand privilège, car j’ai rencontré un homme qui avait à la fois une grande vision stratégique et une passion pour le détail. Il est capable de synthétiser le futur de l’humanité et en même temps d’évaluer avec une grande précision chaque détail.


Cuba, parole à la défense !

Paris, Editions Estrella, 2015

20€

ISBN : 9782953128444

Ouvrage disponible en librairie et sur Amazon.

Pour les copies dédicacées et commandes, contacter Salim Lamrani : lamranisalim@yahoo.fr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article