Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Air france : négociations conditionnées à la levée des sanctions

29 Octobre 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse, #Journal des luttes

Air france : négociations conditionnées à la levée des sanctions.

Lu dans La Tribune :

L'intersyndicale d'Air France a déclaré qu'elle ne reprendrait pas les négociations tant que la direction n'aura pas levé les procédures disciplinaires à l'égard des salariés mis en cause dans l'agression de deux directeurs de la compagnie.

Près de trois semaines après la soi-disant reprise du dialogue entre la direction d'Air France et les syndicats, les négociations pour boucler des accords de productivité d'ici à début janvier n'ont toujours pas repris. Et ne sont pas prêtes de reprendre. Dans un communiqué publié ce mercredi après-midi, l'intersyndicale de la compagnie, composée de la quasi-totalité des organisations professionnelles (la CFE-CGC et la CFDT n'en font pas partie) a indiqué « regretter que la direction n'ait pas réalisé qu'il n'y aurait pas de négociations tant que les procédures disciplinaires (à l'égard des salariés mis en cause dans l'agression de deux directeurs de la compagnie le 5 octobre ndlr) ne seront pas arrêtées ».

Journée de mobilisation

Ces syndicats ont par ailleurs appelé les salariés à une nouvelle journée de mobilisation le 19 novembre, devant le siège de la compagnie, à l'occasion de la prochaine session du CCE. Une demande que la direction ne pourra satisfaire sauf à perdre sa crédibilité. Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, respectivement PDG d'Air France-KLM et d'Air France avaient parlé d'actes inqualifiables. Du coup, la fameuse reprise du dialogue est dans l'impasse. Pour un très bon connaisseur de l'entreprise, « les syndicats agissent comme s'ils souhaitaient un nouveau clash avec la direction qui pousserait les actionnaires du groupe à se séparer des dirigeants ». Selon nos informations, lors d'une rencontre la semaine dernière avec un groupe de députés, plusieurs syndicalistes ont exprimé leur souhait de changer de têtes au sein de la direction.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article