Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Un silence qui fait du bruit, par Jean LEVY - Ça n'empêche pas Nicolas

5 Juin 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse, #Qu'est-ce que la "gauche"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gourmel Michel 06/06/2015 15:28

* Pourquoi le PS-PCF-Droite et les médias ne pavoisent pas. On comprend quand on recherche un peu !
..........................................................................................................................
* Peut-être commencent-ils à comprendre que leur petit jeu avec le FN a atteint ses limites, [celui auquel ils jouent depuis 33 ans, le 20 juin 82, date à laquelle Mitterrand est allé chercher Le Pen quand il a renoncé à la politique de gauche].
..........................................................................................................................
* C’est une claque à tous points de vue : Alors que d’habitude, Le Pen triomphe par l’abstention record, là c’est le contraire, plus les gens votent, plus le FN triomphe !
Une participation en nette hausse, à 47,47% contre 33,40% au premier tour, et le FN passe de 13,5 % par rapport aux inscrits à 25,6 %, il double donc ou presque le nombre de bulletins de votes sur son nom.
..........................................................................................................................
* D’autre part, le PS n’avait même pas osé se présenter tant il avait honte de sa politique. À quelques jours du congrès triomphal de l’aile extrême droite ultra-libérale … du PS, il valait mieux se taire !
..........................................................................................................................
* En 2012, le Maire PCF M. Gilardo a obtenu 39,6% des suffrages, contre 34,9% pour M. Dispard (FN). Avec 25,4% des voix et moins de 12,5% des inscrits, la candidate UMP, Annie Giusti, n'est pas en position de se maintenir au second tour. Donc le PCF aussi peut se taire !
..........................................................................................................................
http://lci.tf1.fr/politique/cantonales-dans-le-var-le-maire-de-brignoles-en-tete-au-1er-tour-7382934.html
..........................................................................................................................
* Enfin le PS appelle à voter au 2ème tour UMP, là non plus, pour un parti qui dispose d’un pouvoir sans partage et exclu la moindre divergence, ce n’est pas glorieux !
Enfin, le PS reproche ( !) - il est très mal placé pour faire des reproches, mais pas gêné - aux Verts de ne pas avoir fait l’union au 1er tour, encore faudrait-il vérifier qu’en sous-main Valls et autres anti-communistes primaires n’ont pas tout fait pour cela, comme c’est leur habitude.
..........................................................................................................................
* Selon cette hypothèse la gauche aurait pu être 2ème. Mais on peut dire aussi que si le Parti pour la France s’était désisté pour le FN il aurait peut être été élu dès le 1er tour, etc…
..........................................................................................................................
* Si les membres du gouvernement PS faisaient vraiment la politique qu’ils sont signée pour leur congrès farce, cela n’arriverait pas.
..........................................................................................................................
Cantonale partielle dans le Var : le PS appelle à voter UMP face au FN
..........................................................................................................................
Les socialistes et les communistes appellent au front républicain pour "faire barrage au FN". Le second tour de la cantonale partielle de Brignoles (Var) opposera le candidat du Front national et la candidate de l'UMP, alors que la gauche a été éliminée dès le premier tour,
..........................................................................................................................
Les socialistes et les communistes appellent au front républicain pour "faire barrage au FN". Le second tour de la cantonale partielle de Brignoles (Var) opposera le candidat du Front national et la candidate de l'UMP, alors que la gauche a été éliminée dès le premier tour, dimanche 6 octobre. Laurent Lopez (FN) a récolté 40,40% des voix, loin devant Catherine Delzers (UMP), qui a recueilli 20,76% des voix. Mais l'abstention est sans doute la grande gagnante, avec un taux s'élevant à 66,7%.
..........................................................................................................................
Le PS n'avait pas présenté de candidat, préférant soutenir dès le premier tour le candidat PCF, Laurent Carratala, qui n'a recueilli que 14,6% des voix. Un choix que n'a pas fait Europe Ecologie-Les Verts, dont les 8,9% auraient permis à la gauche de se qualifier pour le second tour.
..........................................................................................................................
1er tour.
..........................................................................................................................
40,4% Laurent Lopez (FN)
..........................................................................................................................
20,8% Catherine Delzers (UMP)
..........................................................................................................................
14,6% Laurent Carratala (PCF-PS)
..........................................................................................................................
9,1% Jean-Paul Dispard (Parti de la France)
..........................................................................................................................
8,9% Magda Igyarto-Arnoult (EELV)
..........................................................................................................................
6,3% Christian Proust (Divers droite)
..........................................................................................................................
Mais vu la participation 33,40 %, ramené au nombre d’inscrits on a :
..........................................................................................................................
FN.......... 13.5%
..........................................................................................................................
UMP.......... 6.95%
..........................................................................................................................
PCF-PS.... 4.88%
..........................................................................................................................
PDF......... 3.0%
..........................................................................................................................
EELV........ 2.97%
..........................................................................................................................
DD............ 2.1%
..........................................................................................................................
http://www.francetvinfo.fr/france/le-candidat-du-fn-en-tete-de-la-cantonale-partielle-de-brignoles-la-gauche-est-eliminee_428770.html
..........................................................................................................................
2ème tour :
Malgré une participation en nette hausse, à 47,47% contre 33,40% au premier tour, soit 14 points de plus, Catherine Delzers n'est pas parvenue à inverser la donne. Il faut dire que la candidate UMP, avec 20 points d'écart au premier tour (20,8% contre 40,4% pour Laurent Lopez), partait de loin. D'autant qu'avec les voix de Jean-Paul Dispard, le candidat FN dissident (9,1% des suffrages), l'extrême-droite frôlait la barre des 50%. Si l'écart de voix s'est réduit au second tour, il reste effectivement "sans ambiguïté".
..........................................................................................................................
FN gagne avec 53,91% des voix (5 031 voix), contre 46,09% (4 301 voix) à l’UMP
..........................................................................................................................
Mais vu la participation 47,47 %, ramené au nombre d’inscrits, on a :
..........................................................................................................................
FN ….. 25,60 % à comparer avec 13,5 % au 1er tour, même si on ajoute les 3 % du Parti de la France, on n’arrive qu’à 16,5 % des inscrits.
..........................................................................................................................
UMP ….. 21,88 %
..........................................................................................................................
N.B. : Il faudrait affiner le calcul avec le nombre exact de voix, car ici on a assimilé votants et suffrages exprimés, ce qui constitue une approximation.