Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Rencontre avec l'écrivain russe Albert Likhanov, le 5 mai à l'INALCO

26 Avril 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous, #Publications

Rencontre avec l'écrivain russe Albert Likhanov, le 5 mai à l'INALCO

Envoyé par Gueorgui Chepelev


Chers amis !
Nous vous invitons à une rencontre avec le célèbre écrivain russe Albert Likhanov qui vient en France à l'occasion de la sortie des premières traductions de ses livres en français : « La reprouvée » et « Les Derniers Froids » aux Editions Astrée.

La rencontre aura lieu le 5 mai à 19.00 à l'INALCO 65 rue des Grands Moulins, salle 3.03.

https://www.facebook.com/events/839588302792292/

LES DERNIERS FROIDS

« Je dédie ce texte aux enfants de la dernière guerre, à leurs privations et à leurs souffrances en rien enfantines. Je le dédie aux adultes d'aujourd'hui qui n'ont pas désappris à mesurer leur vie à l'aune des vérités d'une enfance vécue pendant la guerre. Que les grandes règles et les exemples immortels nous éclairent toujours et ne s'effacent jamais de notre mémoire, puisque les adultes ne sont toujours que d'anciens enfants. »


L'auteur.

« La faim tue toute honte » déclare la petite Macha. Mais comment Kolia pourrait-il le comprendre tout à fait, lui qui ne l'a pas éprouvée « par le ventre » ? En partageant le quotidien pathétique de Vadik et de sa sœur, « charognards » de la cantine numéro 8, éprouvant la liberté de ceux qui doivent s'efforcer chaque jour de survivre jusqu'au lendemain, il fera l'épreuve du passage à l'âge adulte.


Avec Les derniers froids, vibrant hommage aux souffrances passées et appel au souvenir, Albert Likhanov dresse un tableau poignant des peines et des joies de l'enfance soviétique vécue pendant la guerre, en même temps qu'il nous offre un récit initiatique intemporel.

LA RÉPROUVÉE

« Je dédie ce récit aux petits détenus des camps de concentration fascistes, à ceux qui ont péri comme à ceux qui ont survécu, à ceux qui n’ayant pu s’opposer à la force ont surmonté des épreuves, supporté l’impensable et sont demeurés des Humains.

Je le dédie à la mémoire de Aliona Serguéievna Nikitina, l’une d’entre eux, dont le destin a inspiré cette histoire. »

L’auteur

L’enfance d’Aliona prend fin le jour de l’arrivée de l’armée allemande dans son village. Ses institutrices adorées furent assassinées devant les yeux de tous les habitants, seulement parce qu’elles sont juives. Aliona, sa mère et d’autres villageois sont déportés dans un camp de la mort nazi, où elle a vu bientôt mourir sa mère

La vie lui redonne une chance quand Willy, un soldat allemand, garde dans le camp, tombe amoureux d’elle.

Aliona se trouve devant un choix cornélien : trahir la mémoire de sa mère et de ses institutrices juives en partant vivre avec l’ennemi ou bien mourir…

Biographie d’Albert Likhanov

Albert Likhanov a consacré sa vie à la protection de l'enfance. Il est l'un des premiers à se préoccuper des enfants soviétiques déportés dans les camps nazis. C'est grâce à son inlassable activité que les enfants obtiennent le statut de victimes de guerre et que l'Union internationale des anciens enfants prisonniers des camps nazis est créée en 1988 à Kiev. En 1987, c'était aussi sur son initiative qu'avait été créée la Fondation soviétique de l'Enfance V.I. Lénine, devenue en 1992 l'Association internationale des Fondations de l'Enfance et dont il est le président. La signature par l'URSS, en 1990, de la Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant a été préparée par Likhanov en tant que député et président de cette fondation. Il a ensuite créé en 1991 la Fondation Russe de l'Enfance, ainsi que l'Institut de recherche scientifique sur l'Enfance.

C'est un écrivain de l'enfance et de la jeunesse dont les œuvres ont été tirées à ce jour en Russie à plus de 30 millions d'exemplaires.

L'université de Cambridge l'a inclus dans la liste des 1000 Européens les plus influents du XXIe siècle. En 2010, il est récompensé aux Etats-Unis par un Prix international de la Paix.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article