Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

L’Ukraine comme le Chili: répression policière nationaliste et privatisations au profit de « l’étranger »

8 Avril 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine, #Impérialisme

lu sur le blog de Danielle Bleitrach

08 Avril 2015

L’Ukraine c’est le Chili des années 70, on y retrouve le même cocktail de répression des communistes, et des progressistes et des privatisations offertes à l’étranger, essentiellement aux USA… Mais les voix populaires en France sont étouffées par la vague socialiste qui nous a déporté vers la droite et l’atlantisme sans rivage et l’effroi électoraliste devant les propos du vieux complice de toujours Le pen. Jusqu’à ce que l’Europe entière soit la proie des mêmes démons…

Si la position de Porochenko se trouve renforcée après l’élimination (définitive ou temporaire) de Kolomojeski (celui-ci est actuellement aux Etats-Unis où il multiplie les contacts tous en assistant à des matchs de base-ball), le pris en est lourd à payer. Il a du accorder à Yarosh, l’ultra-nationaliste et vrai néo-nazi un poste tout à fait officiel qui en fait le dirigeant des milices privées des « punisseurs » et des bataillons néo-nazis envoyés contre le Donbass. Cela a donc renforcé au sein de l’appareil d’Etat le poids de ces dangereux individus qui soit ne veulent pas respecter les accords de Minsk 2 et le cessez le feu, soit menacent le pouvoir d’un putsch.

Mais tout cela reste de la cuisine interne, le vrai prix à payer reste l’ouverture des richesses de l’Ukraine, son industrie, ses ressources, ses terres aux capitaux étrangers.

Les journaux ukrainiens se sont fait l’écho de cette ouverture, comme ici le journal Unian

Le ministère du développement économique et du commerce de l’Ukraine a l’intention de présenter mi-avril la liste du Cabinet qui concerne la préparation de la privatisation des entreprises dans un avenir proche, ainsi que des changements dans la procédure de l’organisation de la vente des actifs.

Il a été déclaré par le ministre du développement économique et du commerce Aivaras Abromaviciute.

« Une liste est convenue qui prépare davantage de privatisations dans un avenir proche et ensuite sera présentée au Parlement, » a déclaré Abromaviciute. -Par ailleurs, nous préparons les changements dans la procédure de vente d’actifs. Avant ce système était opaque et imparfait. L’État a engagé des conseillers, pour redéfinir la norme. Il y aura des changements…Il y a encore à attendre deux semaines pour trouver et répertorier les entreprises et inaugurer des changements » .

Le ministre a noté que la privatisation est nécessaire à une exploitation optimale et qu’elle concernera de préférence des investisseurs occidentaux .


Je veux vendre à des investisseurs stratégiques occidentaux. Ils sont plus transparents, « a déclaré Abromaviciute. – Et je dois dire que les ventes de licences a montré que l’intérêt des investisseurs en Ukraine reste à un bon niveau. »

Le ministre a également noté que les investisseurs sont intéressés par des actifs agricoles, des infrastructures et des autres actifs.

Rapports UNIAN, selon le budget de l’Etat, l’année 2015 de privatisation obtiendrez 17 milliards, de loyer-544 mln.


Подробности читайте на УНИАН:

http://111.221.29.49/proxy.ashx?h=IayYrLxJeMlp1jM8wmdxF5e8_GgY8kPD&a=http%3A%2F%2Feconomics.unian.net%2Fstockmarket%2F1061444-abromavichus-zayavlyaet-chto-ukrainskie-goskompanii-luchshe-prodat-zapadnyim-investoram.html

Pour qui s’est intéressé à l’Amérique latine des années 1970 et 1980, il ne peut manquer d’être frappé par cet appel au fascisme et aux forces militaires combiné à la privatisation. Il y a quelque chose dans la situation de l’Ukraine qui fait étrangement songer au Chili de Pinochet… Avec la même intervention des Etats-Unis et la complicité de fait des Européens vassalisés. La seule différence est qu’il existait en ce temps là en France et en Europe des forces communistes et progressistes pour dénoncer le coup d’Etat, mais la vague socialiste à tout laminé et nous a tous porté vers la droite, l’atlantisme avec de temps en temps des hoquets d’indignation électoralistes face au complice de toujours, le vieux Le Pen.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article