Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Donbass : répression contre des combattants internationalistes en Espagne

4 Mars 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #A gerber !, #Ukraine, #l'Europe impérialiste et capitaliste, #Répression

le drapeau républicain espagnol, frappé de l'étoile rouge des partisans.

le drapeau républicain espagnol, frappé de l'étoile rouge des partisans.

Donbass : répression contre des combattants internationalistes en Espagne

Donbass : répression contre des combattants internationalistes en Espagne.

En Espagne, la police a arrêté vendredi huit Espagnols de retour d'Ukraine, où ils s'étaient engagés aux côtés des séparatistes pro-russes. Ils sont notamment soupçonnés de complicité d'homicides et de "possession d'armes de guerre". Huit Espagnols partis combattre aux côtés des séparatistes pro-russes en Ukraine ont été arrêtés pour complicité d'homicides après leur retour, vendredi 27 février. Une opération sans précédent en Europe, assure la police espagnole. L'opération "Danko" a été menée presque simultanément à l'aube dans six régions espagnoles, pour arrêter ces hommes qui avaient rejoint il y a quelques mois les rangs forces pro-russes en guerre contre l’armée de Kiev, dans l’est de l’Ukraine. D'après Kiev, près de 30 000 combattants étrangers sont engagés dans le conflit, dont de très nombreux Russes et des hommes issus des anciennes républiques soviétiques, mais aussi des "mercenaires provenant d'Israël, de Serbie, d'Espagne, d'Italie ou du Brésil". D'autres étrangers, près d'un millier, soutiennent aussi Kiev sur le terrain, selon l'armée ukrainienne. Selon une source proche de l’enquête, les huit Espagnols s'inspiraient des milliers de combattants étrangers des Brigades internationales qui s'étaient engagées contre les troupes de Franco pendant la guerre civile espagnole (1936-1939). D'extrême gauche, certains s'étaient targués de leur engagement dès le mois d'août 2014 dans des medias ibériques. Ils exhibaient des armes sur les réseaux sociaux Pendant leur séjour, ils ont "diffusé à travers les réseaux sociaux des images de leurs entraînements, se montrant en uniformes de type paramilitaire avec des fusils d'assaut et des engins explosifs, faisant état de leur soutien aux sécessionnistes armés", a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Sur une vidéo diffusée sur Internet notamment, "Maki", âgé de 27 ans, l'un des hommes arrêtés vendredi, s'entraîne au maniement d'un fusil AK-47, exhibant un bracelet reproduisant les couleurs du drapeau républicain en Espagne. Les personnes arrêtées sont soupçonnés de "possession d'armes de guerre", "coopération ou complicité de participation à un homicide", et de "violation de la neutralité" de l'État espagnol à l'égard de ce conflit. Autant de délits pour lesquels ils peuvent être poursuivis, a expliqué une source proche de l'enquête, soulignant que les vidéos serviraient de preuves à charge. "Ces arrestations m'attristent", a déclaré de son côté Denis Pouchiline, un responsable séparatiste à Donetsk. "Je pense que l'on va demander des explications à l'Espagne sur cet incident, il y a beaucoup de volontaires dans nos rangs, le plus grand nombre venant de Russie, mais il y a aussi des représentants d'Espagne, d'Italie, de France (...). C'est la première fois qu'ils ont des problèmes de ce genre", a-t-il expliqué. Source : France 24

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 19/03/2015 23:28

Ils ont étés relâchés mais restent sous le coup d'inculpations lourdes et imprécises.

Christian (CCL) 03/03/2015 00:30

Les gouvernements de l'UE, petits caniches des marionettistes US, repriment ceux qui font le choix des armes contre le retour de la Bete Immonde en Europe.
L'imperialisme americaneuro a descelle le tombeau de la Bete Immonde ou l'avait enterree la glorieuse Armee Rouge en 1945.
Les soi-disant democrates et sociaux-traitres (No'Bama, Haut-Land, et compagnie) ont installe, finance et arme la peste hitlerienne en Ukraine de l'ouest. Ils croyaient que teleguider leur "revolution" de couleur en Ukraine serait comme d'habitude une promenade du dimanche autour du parc.
Mais c'etait sans compter avec les patriotes du Donbass dont les grand-parents avaient prefere la mort a la botte nazie. Dans leurs veines le sang boue de la haine contre les hitleros-banderos-collabos.
Les heros espagnols partis au secours des anti-nazis ont non seulement commis aucun crime, mais au contraire ont demontre le plus noble esprit d'amour de la liberte , de la fraternite, de la generosite en acceptant de risquer leur vie pour combattre la Bete Immonde.
Les gouvernements americaneuros sont eux coupables de genocide contre les Ukrainens de l'est pour lesquels l'insurrection contre le retour des hitleriens au pouvoir etait non seulement un droit legitime , mais le devoir le plus sacre.
La Russie , Chine , etc devraient presenter a la Cour Penale Internationale une demande d'ouverture de procedure d'enquete pour crimes de guerre et incitation au genocide contre les gouvernements americaneuros et la mise en accusation des marionnettistes No'Bama, Haut-Land, etc..