Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Pékin enfonce le coin entre les USA et l’’UE à propos de l’'Ukraine

11 Février 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine, #Chine

  Pékin enfonce le coin entre les USA et l’’UE à propos de l’'Ukraine

Source : Xinhua, lu sur le blog de Danielle Bleitrach

BEIJING, 9 février (Xinhua) — Alors que sa critique virulente de la proposition des Etats-Unis de fournir à l’Ukraine des armes résonne encore aux oreilles, la chancelière allemande Angela Merkel est arrivée à Washington lundi pour une visite qui sera probablement teintée d’embarras et d’amertume.

Cette critique et la visite surprise de Mme Merkel à Moscou vendredi dernier avec le président français François Hollande a dévoilé une faille dans l’alignement de l’Occident contre Moscou sur la question de la crise ukrainienne.

L’Union européenne devrait rester ferme sur sa position. Sa poursuite d’un dialogue avec la Russie en vue de résoudre la crise ukrainienne est une bonne solution, tandis que l’idée de Washington d’armer l’Ukraine ne sera que contre-productive et dangereuse.

Comme l’a souligné Mme Merkel alors qu’elle admettait que les négociations avec la Russie étaient difficiles, la proposition des Etats-Unis ne permettra pas d’accomplir « les progrès dont l’Ukraine a besoin ». Il est probable qu’elle entraîne un cercle vicieux dans le pays qui finira par menacer la stabilité régionale, voire mondiale.

De fait, l’UE et la Russie ont de bonnes raisons de rester prudentes face aux intentions cachées de Washington, même si les Etats-Unis ont accusé l’UE de se retourner contre son allié.

Ce n’est pas une coïncidence si les Etats-Unis ont participé ou soutenu peu d’efforts ayant visé à résoudre la crise pacifiquement, tels que les accords de Minsk et le dialogue de Normandie.

Si la crise ukrainienne se poursuivait et s’aggravait, et si une nouvelle « Guerre froide » éclatait comme certains le craignent, les Etats-Unis seraient les seuls qui pourraient en tirer parti.

Tout d’abord, il est improbable que les flammes de la guerre qui font rage en Ukraine traversent l’océan Atlantique et se répandent sur le territoire américain, mais il est parfaitement probable qu’elles engloutissent l’UE et la Russie si personne n’agit.

C’est pourquoi Washington peut se permettre d’offrir des armes meurtrières à une Ukraine déchirée par la guerre, où la violence a déjà fait des milliers de morts, tandis que d’autres parties directement concernées comme l’UE et la Russie ne peuvent se le permettre.

En outre, en attisant les flammes de la guerre, Washington peut renforcer son rôle de meneur dans les affaires sécuritaires de l’Europe et éventuellement redonner un nouveau souffle à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), une alliance militaire dirigée par les Etats-Unis dont l’image glamour s’estompe.

Les Etats-Unis semblent toutefois avoir oublié que les temps ont changé. La paix et le développement, et non la guerre et la confrontation, sont devenus les thèmes principaux.

Il serait extrêmement irréfléchi pour l’UE, qui a noué de fortes relations économiques avec la Russie, de jouer son avenir sur Washington seulement pour servir les intérêts des Etats-Unis aux dépens des siens.

En ce qui concerne la crise ukrainienne, la mission la plus importante et impérative est maintenant de mettre fin dans les plus brefs délais à toutes les violences et de reprendre le dialogue pacifique entre le gouvernement et les insurgés indépendantistes.

La communauté internationale devrait saisir toutes les opportunités qui s’offrent à elle pour jouer un rôle constructif dans la recherche d’une solution à la crise, au lieu d’agir avec égoïsme uniquement pour compliquer cette crise et la faire perdurer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article