Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les faux amis français du Donbass

23 Février 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

Lenta à gauche, Perovic à droite au fond

Lenta à gauche, Perovic à droite au fond

Lu sur le blog de Danielle Bleitrach

 

Gilbert Rémond nous envoie ces nouvelles sur le bataillon des Français d'extrême-droite, les disciples des identitaires et de Marine Le Pen. Comme il le note, nous avions mis en garde la résistance du Donbass contre ces fascistes qui prétendaient aller soutenir un combat anti-fasciste. Mais écoutons plutôt Gilbert Rémond: j'ai récupéré ça sur facebook (le groupe soutient au Donbass. Erwan Castel, son administrateur vient d'arriver dans le Donbass, son diagnostic et les informations qu'il apporte semblent plus sérieuses que celles que nous donnaient la bande de pieds nickelés issue d'unité radicale. D'ailleurs il nous en apprend des bonnes a leur sujet. Visiblement il y a des dégâts dans le bataillon dans lesquels ils ont prétendu œuvrer. Deux des leader se retrouvent avec la sécurité des républiques sur le dos. Je note au passage ce rappel d'un lecteur qui se souvient de la mise en garde faite par Danielle et qui donne à l'appui à lire l'article où elle s'en expliquai. Je vous donne l'ensemble des interventions que suscite cette information et la petite panique dans les représentations bien propre sur les courageux français qui en découlent.

Gilbert

(j'ai supprimé les dialogues reproduits par Gilbert, ces gens sont totalement irresponsables, non seulement au moins deux étaient des sadiques qui n'ont fait de mal qu'à leur troupe, mais ces gens échangent des informations qui peuvent mettre en péril les combattants de Novorossia. Peut-être que le dit Erwan Castel est mieux, mais j'ai des doutes sur l'ensemble de ces gens et je continuerai à rechercher les informations par d'autres voies que celles des Français... (note de Danielle Bleitrach)

 

Erwan Castel

4 h · Modifié

NOUVELLES DE NOVOROSSIYA - 05

LE DONBASS PRET POUR LA VICTOIRE FINALE

Au lendemain de la victoire écrasante de Debaltcevo (provoquée par le non respect du cessez le feu de la part des ukrainiens) les bombardements continuent sur les banlieues de Donetsk et les regards militaires se portent désormais vers la ville de Artemosk au Nord de Debaltcevo où se concentrent les unités ukrainiennes désorganisées rejointes par les rares débris échappés de la poche de Debaltcevo.

L'armée ukrainienne est dans une impossibilité totale de mener une quelconque offensive et un effondrement du front menace le commandement confrontés à des problèmes de discipline car les soldats de l'armée régulière,conscients d'avoir été sacrifiés à Debaltcevo, ne veulent plus pour la plupart participer à ce génocide où ils découvrent qu'ils font partie eux aussi des victimes de Porochenko.

Actuellement les artilleurs ukrainiens continuent leur pression sur les quartiers résidentiels et des convois logistiques sont repérés venant de Dniepropetrosk et Karkhov et se dirigeant vers la ligne de front (munitions et carburant).

Les bataillons spéciaux et la garde nationale, dignes héritiers des méthodes nazies, effectuent des rafles de jeunes hommes dans les villages occupés en prévision d'échanges avec leurs prisonniers capturés à Debaltcevo.

Désormais les Républiques attendent la réaction des occidentaux et l'évolution de la situation politique à Kiev, car Debaltcevo sonne vraisemblablement le glas pour le régime Porochenko et si son intention génocidaire continue, les Forces Armées de Novorossiya choisiront l'option militaire pour imposer la libération de leurs territoires et la paix dans la région.

A l'hôpital de Donetsk, les servces sont en manque de matériels de soins, d'équipements et de fornitures vitales tel que l'oxygène, dont les dernières réserves viennent d'être épuisées, entrainant par exemple le décés des blessés étant en insuffisance respiratoire ou obligeant les opérations a se dérouler en air ambiant...

Cer état est du au fait que l'usine fabriquant les bouteilles d'oxygène a été détruite par les bombardements ulrainiens.

DE MAUVAISES NOUVELLES D'UNITE CONTINENTALE...

A Donetsk, j'ai rencontré un groupe des derniers 9 volontaires d'Unité Continentale fuyant le système crapuleux organisé par les deux chefailllons Victor Lenta et Nikola Perovic. Une enquête de commandement et une instruction judiciare ont été déclenchées pour faire le point sur les agissements criminels de ces 2 individus qui ont trahi notre combat, la confiance des volontaires, de tout un réseau de soutien, et terni gravement l'image de notre pays dans le Donbass.

2 volontaires qui veulent continuer le combat ont déjà été déjà redirigés dans une unité combattante avec un vrai commandement militaire et des missions de combat réelles, un troisième suivra cette semaine. Par ailleurs, 2 autres volontaires de l'unité sanitaire ont été dirigés vers des postes hospitaliers. Ces affectations ont été réalisées conformément à leurs désirs et leurs compétences.

Les fautes imputables aux chefaillons Victor et Niko sont les suivantes :

- Mise volontaire des arrivants dans une situation irrégulière vis à vis des autorités de la Fédération de Russie.
- Spoliation des volontaires
- Mauvais trairements,
- Torture
- Abandon de poste au combat
- Inaptitude au commandement etc...

Le bilan initial réalisé révèle un ensemble de fautes graves allant pour certains jusqu'à des actes criminels. La guerre n'autorise pas les chefs à réaliser n'importe quoi, surtout envers leurs propres hommes ! Si l'enquête menée conjointement par les autorités russes (4 volontaires sont rechercés par les autorités russes) et novorossiennes confirme ces faits, les intéressés seront traduits devant une cour martiale.

Un compte rendu détaillé sur ce gâchis lamentable orchestré par 2 mythomanes incompétents sera réalisé ultérieurement.

En attendant, Unité Continentale n'existe plus que dans les cerveaux dérangés de 3 pauvres types perdus dans le Donbass et qui ont mis en danger, plus que les ukrainiens, la vie de leurs soldats. Ce réseau est un traquenard et doit être dénoncé rapidement pour ne plus envoyer de nouveaux volontaires dans le piège esclavagiste de types qui confondent avec révolution et anarchie et procédures avec magouilles...

Ce qu'il faut retenir de ces pitoyables individus venus combattre dans le Donbass, est que les seuls hommes qu'ils ont réussi a frapper en 7 mois de commandement tyranniques, ce sont leurs propres soldats.

Un gâchis lamentable !

Erwan Castel

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article